Retraite : Ma nouvelle vie commence ici
Retraite anticipée, progressive, retardée
Arrêter de travailler plus tôt, diminuer son rythme progressivement ou au contraire retarder votre départ

Qu'est-ce que la décote retraite et comment la calculer ?

La décote retraite : qu'est-ce que c'est et comment ça se calcule ? On ne le dit pas toujours, mais partir à la retraite sans avoir atteint l’âge légal pour une retraite à taux plein ou acquis suffisamment de trimestres peut parfois être un choix. Si c’est votre cas, il faut alors savoir qu’une décote retraite se déduira automatiquement de votre pension. Afin de ne pas avoir de mauvaise surprise, autant savoir dès maintenant comment cette décote s’applique pour calculer votre retraite.

Décote retraite : comment ça marche ?

Si le fait de vouloir profiter de votre retraite vous démange mais que vous n’avez pas suffisamment de trimestres cotisés pour prétendre à une pension à taux plein, il vous faudra faire avec un principe de décote pour connaître le montant que vous percevrez chaque mois. La décote fonctionne sur un principe de coefficient venant minorer le taux de pension retraite de base, qui est aujourd’hui fixé à 50% du salaire annuel moyen. Pour la calculer, vous devez donc d’abord savoir combien de trimestres il vous manque avant de profiter d’une retraite à taux plein. 

Quelques exceptions : 

Sachez que, si vous avez atteint l’âge du taux plein automatique, soit entre 65 et 67 ans selon votre année de naissance, cette décote ne s’applique plus. Et cela même s’il vous reste encore des trimestres à cotiser. Vous pouvez alors partir sereinement…

Comment calculer la décote retraite ?

Pour calculer sa décote retraite, il vous faut connaître le nombre de trimestres à prendre en compte pour votre décote. Il existe deux manières de le connaître :

  • Calculer le nombre de trimestres qu’il vous faut pour atteindre votre retraite à taux plein. 
  • Calculer le nombre de trimestres qui vous séparent de l’âge pour bénéficier automatiquement du taux plein. Sachant que ce nombre de trimestres ne peut pas excéder 20. 

Le nombre de trimestres à prendre en compte pour le calcul de votre décote retraite sera le plus petit des deux résultats, c’est-à-dire la situation qui vous sera la plus favorable. 

Ensuite, une fois ce nombre déterminé, il vous faut fixer le taux de décote qui viendra en déduction de votre taux de pension retraite. Ce taux est égal au nombre de trimestres manquants multiplié par un coefficient de minoration. Le coefficient de minoration à appliquer au taux plein de votre pension est déterminé en fonction de votre année de naissance.

Quel est le taux fixé pour la décote ?

Le taux fixé pour la décote retraite à 1,25% pour tous ceux nés à partir de 1953, soit une diminution du taux de liquidation de la retraite égale à un coefficient de 0,625 points par trimestre manquant. Pour les personnes nées avant cette date, des taux plus élevés sont appliqués pour le calcul de la décote retraite (entre 1,375% pour les personnes nées en 1952 et 2,50% pour celles nées avant 1944)

À titre d’exemple, si vous avez 63 ans et qu’il vous manque 1 an (4 trimestres) pour atteindre une retraite à taux plein, alors votre coefficient de minoration sera de 4 x 0,625 =2,5 points qu’il vous faudra déduire de votre taux de pension de retraite de base (Taux minoré : 50 - 2,5 = 47,50%). Des opérations simples mais importantes pour savoir comment calculer la décote retraite.


A noter que la décote ne peut pas conduire à un taux de liquidation de votre retraite inférieure à 37,5% de votre salaire.

Quelle décote pour votre retraite complémentaire ?

Un taux de décote s’applique également dans le cadre de votre retraite complémentaire si vous décidez de liquider votre retraite avant l’heure. Ce taux est calculé en fonction du nombre de trimestres manquants sur la base du tableau suivant :

Trimestres manquants Coefficients
1 0.99
2 0.98
3 0.97
4 0.96
5 0.95
6 0.94
7 0.93
8 0.92
9 0.91
10 0.9
11 0.89
12 0.88
13 0.8675
14 0.855
15 0.8425
16 0.83
17 0.8175
18 0.805
19 0.7925
20 0.78

S’il vous manque plus de 20 trimestres, un coefficient d’anticipation prévu par âge par les caisses de retraite Agirc-Arrco s’applique. 

À noter que depuis le 1er Janvier 2019 et la fusion des caisses de retraite Agir-Arrco, une décote dite de « coefficient de solidarité » s’applique, même si vous avez cotisé un nombre de trimestres suffisant pour pouvoir prétendre à une pension à taux plein. Cette décote s’élève à 10% par an durant 3 ans, à moins que vous ne fêtiez vos 67 ans dans l’intervalle. 

Y a-t-il une décote dans le cas d’une retraite anticipée pour carrière longue ?

Pas de décote pour les régimes de base. En revanche, depuis le 1er janvier 2019, le régime de retraite complémentaire est soumis à la même décote de 10% sur trois ans pour tous ceux pouvant profiter d’une retraite anticipée pour carrière longue. Ensuite, vous pourrez profiter de votre taux plein en toute liberté.