Retraite : Ma nouvelle vie commence ici
retraite par quoi commencer

Actualité

Faut-il racheter ses trimestres avant la réforme des retraites ?

Dans certaines situations, il est parfois difficile d'avoir la totalité des trimestres requis pour bénéficier d’une retraite à taux plein. Alors, si les conditions prévues par la loi sont respectées, en rachetant des trimestres, vous pourriez atteindre le nombre de trimestres nécessaires pour avoir une retraite à taux plein.

Le rachat de trimestres : ce qu’il faut savoir

Le rachat de trimestres concerne les personnes qui ont par exemple, effectué de longues années d’études supérieures validées par un diplôme, retardant ainsi l’entrée dans le monde du travail ou qui ont des années incomplètes. Le rachat des années d'études supérieures et des années incomplètes est appelé versement pour la retraite (VPLR). Le rachat de trimestres peut porter sur le taux seul, et ainsi minimiser ou annuler une éventuelle décote. Le rachat peut également porter sur le taux et la durée d’assurance, dans ce cas il augmentera le nombre de trimestres validés. En tenant compte de votre situation et du coût éventuel du versement pour la retraite : c’est vous qui décidez ce qui vous convient le mieux.

Les générations nées avant 1963 : les avantages à racheter ses trimestres avant la réforme

Les générations nées avant 1963 ne seront pas concernées par la réforme des retraites. Les règles en vigueur ne devraient pas changer. Pour ces générations, racheter leurs trimestres pourrait être une opération intéressante dans le but de percevoir une retraite à taux plein. Cependant, il faut avant tout en déterminer le coût. Vous pouvez le faire avec les simulateurs en ligne des caisses de retraite.

La future réforme des retraites et le rachat de trimestres

Avec la mise en place du nouveau système en points, le rachat de trimestres pourrait disparaître.

La réforme des retraites, qui entrerait en vigueur en 2025 ne concernera que les générations nées à partir de 1963 et donnera lieu à une période de transition plus ou moins longue. Ainsi, les personnes ayant commencé à travailler et à cotiser selon les dispositions du système actuel toucheront une pension issue de l’ancien régime au titre des trimestres cotisés et validés mais aussi du nouveau régime par points. Elles pourront encore racheter leurs trimestres manquants.